La phase 1 du projet de construction et d’équipement des nouveaux centres universitaires de ketou a connu son épilogue le jeudi 8 février 2018. La réception officielle des infrastructures d’Awaï, d’Idigny et de Sakété s’est déroulée le jeudi 8 février 2018 en présence du Ministre d’Etat chargé du plan M. Abdoulaye Bio Tchané qui avait à ses côtés, trois autres de ses collègues dont celle en charge de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Marie-Odile ATTANASSO et une délégation du Fonds Saoudien pour le Développement.

Le montant des ouvrages des trois sites s’élèvent à un coût global de 7,5 milliards F Cfa dont 5,5 milliards F Cfa du le Fonds Saoudien pour le Développement et 2 milliards F Cfa au titre de la contribution du budget national. Le centre universitaire d’Awaï est composé d’un bâtiment administratif de type R+2 d’une surface de 1210,38m2, d’une guérite, d’une clôture de 660m linéaire et les voies et réseaux divers (VRD) d’une superficie de 12727,14 m2. Le site d’Idigny toujours à Kétou et situé à 12km d’Awaï est le grand campus pédagogique de cette université. Il abrite un bloc pédagogique de type R+1 d’une surface de 1607,56m2 comportant huit ateliers de 50 places, quatre laboratoires de 75 places, six salles de cours de 50 places, une salle de cours de 200 places, deux salles de cours de 100 places et 13 bureaux, une bibliothèque de 972,55m2, une infirmerie de 160,9 m2, une guérite et une clôture de 660m linéaire et les VRD d’une superficie de 12727,14m2. Le site de Sakété abrite un bloc pédagogique de type R+1 de 1607,56m2 comportant huit ateliers de 50 places, quatre laboratoires de 75 places, six salles de cours de 50 places, une salle de cours de 200 places, deux salles de cours de 100 places et 13 bureaux, une bibliothèque de 972,55m2, une infirmerie de 160,9 m2, une guérite et une clôture de 495m linéaire et les VRD d’une superficie de 13921,71m2. Avant la coupure symbolique du ruban, une suite d’allocution a marqué la cérémonie. Pour Jean-Pierre BABATOUNDE, Maire de la commune de Kétou, c’est une grande joie pour toute la commune de recevoir cet édifice qui met un point d’ancrage au développement de la localité. Le Recteur de l’UNA a saisi l’occasion pour saluer l’engagement et la volonté du gouvernement qui a fait figurer l’Université Nationale d’Agriculture à bonne place dans la nouvelle carte universitaire. Pour lui ces édifices viennent soulager les peines du personnel administratif et enseignant et celles des étudiants qui travaillent dans des conditions non favorables à l’atteinte d’un niveau de performance qu’on est en droit d’exiger d’eux en dépit de leurs bravoure, persévérance et patriotisme pour donner le meilleur d’eux-mêmes. Il a souligné que les nouveaux locaux font appel à d’autres challenges tels que l’accès au lieu de cours et de travail et l’équipement. Ces mêmes préoccupations sont partagées par le représentant des donateurs des domaines, Placide Ogoutadé qui rêvent de voir l’Universitaire Nationale d’Agriculture devenir un centre universitaire de référence dans la sous-région. Au nom de la communauté universitaire, Karl Martial Nansi, a promis de faire un bon usage des infrastructures qui, à coup sûr, amélioreront leurs conditions de travail au niveau des différents sites du centre universitaire. Le représentant du Fonds Saoudien pour le Développement, Ibrahim Altunky, s’est dit très impressionné par la qualité des infrastructures qui montrent toute la fierté de son pays de contribuer au développement du Bénin. Il a aussi notifié que son pays ne marchandera son soutien pour accompagner le Bénin dans le processus de développement. Selon lui, outre le secteur de l’éducation, l’Arabie Saoudite aide le Bénin dans plusieurs autres domaines dont la santé et la fourniture d’eau potable aux populations. Le Ministre Abdoulaye Bio Tchané a rassuré la communauté universitaire que le gouvernement, soucieux de faire de cette université un centre d’excellence pour une agriculture innovante, ne s’arrêtera pas en si bon chemin. D’autres infrastructures et outils pédagogiques suivront pour permettre à l’Université Nationale d’Agriculture d’aller de l’avant dans sa mission, a-t-il promis. La cérémonie a pris fin par la coupure symbolique de ruban et la visite guidée des locaux du centre universitaire d’Awaï. Il faut dire que la délégation a ensuite visité le grand campus d’Idigny et les infrastructures de Sakété avant de prendre la route pour Cotonou.