La coordination du projet BBTV-Mitigation a organisé les 5 et 6 mai 2022 un atelier de formation à l’endroit des agents de contrôle phytosanitaire des directions départementales de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche de ses départements d’intervention. La cérémonie d’ouverture a connu non seulement la présence de plusieurs autorités de l’Université Nationale d’Agriculture (UNA) mais également le représentant du Directeur Général de l’Agence Territoriale du Développement Agricole (ATDA) pôle 6 et du représentant de la Direction de la Production Végétale (DPV).

Pour circonscrire le cadre de la rencontre, la coordonnatrice du Projet BBTV-Mitigation, Dr. Martine ZANDJANAKOU-TACHIN a fait un bref historique du projet et a présenté les impacts positifs du projet sur le rendement de la production de banane sur le plan national. Elle a surtout insisté sur le fait que le présent atelier vise à former les agents d’encadrement pour mieux coacher les producteurs afin de réduire la vitesse de propagation de la maladie dite de bouquet. Le Vice-Recteur chargé des affaires académiques de l’UNA, Dr. Florent OKRY, représentant le Recteur, a procédé au lancement officiel dudit atelier en rappelant que l’une des fonctions dévolues à l’université du 21ème est le service à la communauté. C’est un projet important pour l’UNA puisqu’il s’inscrit dans une dynamique de recherche-développement et l’identification de la cible de cet atelier augure d’un avenir certain qui permettra de pérenniser les acquis du projet. La lutte contre la maladie du bouquet du bananier doit se poursuivre même après le projet et les acteurs qui sont formés durant cet atelier sont les mieux placés pour ce travail.

Durant deux jours, les participants ont reçu des communicateurs tel que Pr. Agossou Bruno DJOSSA, Recteur de l’UNA, M. Victorin GBOGBO de la DPV, Dr Flora CHADARE, Dr. Appolinaire ADANDONON, Dr Bonaventure OMONDI, Dr. Ghislain YOTO TEPA et bien d’autres qui ont donné des communications sur la réglementation phytosanitaire, l’écologie et la gestion des ravageurs dans la culture du bananier, les itinéraires techniques, les outils de biotechnologie dans la production de la banane/culture in vitro, la gestion des aphides, vecteurs de BBTV, la surveillance de la maladie, l’identification et les méthodes d’éradication de la maladie et plusieurs autres communications, avec des travaux de groupe et des activités pratiques au champ.

Des témoignages de producteurs ont permis de savoir que le projet BBTV-Mitigation a beaucoup apporté dans la réduction de la vitesse de distribution de cette maladie. Les récipiendaires sont partis avec la ferme résolution d’aider à partager les formations reçues avec les producteurs pour booster la production de banane au Bénin.

Service COM / UNA